Savons-nous encore manquer d’égoïsme ?

« L’envergure d’un peuple se mesure à son rayonnement. La Sibérie, cette géante, est une naine la colossale Afrique existe à peine. Une ville, Rome, a été l’égale de l’univers; qui lui parlait parlait à toute la terre. Urbi et orbi.

Cette grandeur, la France l’a, et l’aura de plus en plus. La France a cela d’admirable qu’elle est destinée à mourir, mais à mourir comme les dieux, par la transfiguration. La France deviendra Europe. Certains peuples finissent par la sublimation comme Hercule ou par l’ascension comme Jésus-Christ. On pourrait dire qu’à un moment donné un peuple entre en constellation ; les autres peuples, astres de deuxième grandeur, se groupent autour de lui, et c’est ainsi qu’Athènes, Rome et Paris sont pléiades. Lois immenses. La Grèce s’est transfigurée, et est devenue le monde païen; Rome s’est transfigurée, et est devenue le monde chrétien; la France se transfigurera et deviendra le monde humain. La révolution de France s’appellera l’évolution des peuples. Pourquoi ? Parce que la France le mérite; parce qu’elle manque d’égoïsme, parce qu’elle ne travaille pas pour elle seule, parce qu’elle est créatrice d’espérances universelles, parce qu’elle représente toute la bonne volonté humaine, parce que là où les autres nations sont seulement des sœurs, elle est mère. »

Victor Hugo, Actes et Paroles, Le Droit et la loi, en ligne sur http://gallica.bnf.fr

 

 

Pourquoi ne pas proposer quelque chose de grand à nos concitoyens ?

Les Etats-Unis d’Europe.
Quelques pays, ceux qui le voudraient, parmi les 27.
Les Etats-Unis d’Europe participeraient à l’Union Européenne telle qu’elle existe. Ce pourrait être la France et ses voisins continentaux.
Les Etats-Unis d’Europe seraient organisés en grandes communes (quelque chose comme nos intercommunalités) et en régions (plutôt des Länders que des régions françaises).
En France, nous économiserons les départements et (beaucoup parmi) les communes telles qu’elles existent.
Evidemment une monnaie. L’euro (nouveau) conviendra.
Une armée.
Une diplomatie.
Une langue de travail : l’espéranto qui aurait le mérite de ne faire de peine à personne et d’être facile à apprendre.
Un corpus de lois fédérales —restreint, simple, compréhensible par tout citoyen de bonne volonté. Une armée de juristes y travaillera durant trois ans et réussira.